Lauréats 2006

Prix Annuel

Madame Brigitte Harrison
pour son recueil de poésie L’écran du monde
publié aux Éditions Perce-Neige

Madame Brigitte Harrison est originaire de la Gaspésie. Elle a complété des études en théâtre et en philosophie à l’Université de Moncton, Nouveau-Brunswick. Elle a pratiqué mille et un métiers et se consacre aujourd’hui entièrement à l’écriture. L’écran du monde est issu d’une âme sensible qui jette sur l’actualité internationale un regard empreint d’une étonnante lucidité.

Texte d'appréciation du Jury 2006
Originaire de Gaspésie et depuis ses études à l’Université de Moncton active dans le monde du théâtre et de la télévision acadienne, la lauréate du Prix Antonine-Maillet-Acadie Vie a dans L’écran du monde, son premier recueil, remplacé la traditionnelle plume du poète par la télécommande d’une observatrice lucide et analytique qui, en seize scénarios, passe en revue les innombrables canaux des écrans du monde. Sous son regard vif, engageant et critique, la « réalité » des chaînes consacrées à l’Histoire, au Parlement, à la Famille, la Météo, la Musique et l’Éducation (parmi d’autres) se transforme en une « Téléréalité » (pp. 91-97) vidée de toute substance par la machine des médias.

Ce qui donne un ton malgré tout encourageant à cette vision du monde et de l’Acadie, et ce qui a persuadé le jury de décerner le Prix 2006 à la comédienne et télé-technicienne Brigitte Harrison, ce sont l’architecture cohérente et sobre de son recueil et la maîtrise avec laquelle elle invente, contrôle et fait résonner son langage poétique.

J’ai peur, j’ai peur
des cyniques
ces vinaigres de la conscience
dans une cuisine totalitaire
le quant-à-soi domine
la volonté d’empathie, empâte
les faiblesses de l’humanité
(p. 89)

Prix Volet Jeunesse Richelieu

Joanie Duguay
pour sa nouvelle Une perte inoubliable.

Joanie est originaire de Pointe-Alexandre au Nouveau-Brunswick et poursuit actuellement ses études en éducation à l’Université de Moncton campus de Shippagan. Active à plusieurs niveaux artistiques, elle s’est distinguée, en 2006, en remportant le concours du cercle scientifique de l’UMCS dans la catégorie ‘‘création littéraire’’ avec sa nouvelle Une perte inoubliable.

Texte d'appréciation du Jury 2006
La nouvelle Une perte inoubliable exprime le côté « ombre » de l’amour humain. Pour ce faire, Joanie Duguay a recours à une brillante et paradoxale illustration de la permanence d’un deuil avec la légèreté de la fête de Saint-Valentin. L’auteure fait appel à la valeur du « moi » littéraire avec le personnage Maurice. Il vit l’incapacité de dépasser la réalité du drame personnel : le deuil de l’être aimé. Il mène une vie de repli sur soi. Il symbolise admirablement la misère de la personne qui ressent et assume un deuil comme un mode de vie. L’absence est une présence. L’individu traverse la vie comme un marginal dans la société, loin du tourbillon du monde, de la religion. Les cendres de l’être aimé sont un élément un peu incongru de la présence de l’être. La mort n’a pas un visage hideux de la révolte, de l’angoisse, elle reflète la fidélité, calme, sereine, vécue.

Écriture serrée, révélations subtiles, discrètes sur la mort d’Anne. Le portrait de Maurice se présente par petites touches. La sincérité est ressentie de façon intense - elle qui va au bout du sentiment de deuil. On y lit la tendresse de l’auteur pour son personnage fidèle qui n’a pas honte d’aimer en secret. La nouvelle est courte, alerte, mais profonde et révèle pour l’écrit, de cette jeune auteure, un potentiel certain.

Finalistes 2006

Prix Annuel

Madame Claudette Lajoie
pour son roman, Sur la route de Franquelin
publié aux Éditions La Grande Marée

Madame Claudette Lajoie est née à Montréal. Elle a grandi à Grand-Sault au Nouveau-Brunswick et a étudié au Collège Notre-Dame-d'Acadie, à l'Université de Moncton et à l'Université de Sherbrooke. Depuis 2001, elle habite à Pointe-Verte. En 1998, au moment de sa retraite du marché du travail, elle est retournée à l'Université de Moncton pour y faire une maîtrise en études françaises, option création littéraire. Sur la route de Franquelin est né dans le cadre de sa thèse de maîtrise.

Monsieur Christian Roy
pour son recueil de poésie, Personnes singulières
publié aux Éditions Perce-Neige

Monsieur Christian Roy est né en 1979 à Robertville, au Nouveau-Brunswick. Il a publié son premier recueil, Pile ou Face à la vitesse de la lumière, en 1998. Son second recueil, Infarctus parmi les piétons, a été finaliste au Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie en 2000.

Prix Volet Jeunesse Richelieu

Nicole Williamson
pour son conte (Sans titre) Partie 1 d’un conte

Nicole est née, en 1988, à Musquodoboit Harbour en Nouvelle-Écosse. Elle poursuit actuellement ses études à l’Université d’Ottawa dans le programme de sciences en géologie et physique. Elle est très impliquée dans le mouvement jeunesse de sa province et surtout de sa communauté. Elle a des intérêts marqués pour l’équitation, l’astronomie, les sciences, la musique et la littérature.


Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie 2015
Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie 2014
Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie 2013
Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie 2012
Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie 2011
Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie 2010
Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie 2009
Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie 2008
Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie 2007
Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie 2006
Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie 2005
Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie 2004
Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie 2003
Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie 2002
Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie 2001
Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie 2000
Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie 1999





|Accueil| |Règlements / Inscription| |Lauréats / Finalistes|
|Assurance-vie Fondation| |Nos partenaires| |Pour nous joindre|