Lauréats 2018

Prix quinquennal 2018

Hélène Harbec
pour l'ensemble de son oeuvre

Hélène Harbec
Texte d'appréciation du Jury

Dès son arrivée à Moncton en 1970, Hélène Harbec a vite adopté l'Acadie. De même, l'Acadie a tôt fait d'adopter Hélène Harbec. Les débuts littéraires de la romancière et poète se feront en collaboration avec une autre géante de la littérature acadienne, France Daigle. Et depuis L'été avant la mort, publié en 1986, Harbec aura fait paraître cinq recueils de poésie et deux romans en plus du touchant récit intitulé Chambre 503.

Au fil de ses publications, Harbec deviendra l'une des plus imposantes figures de l'écriture féminine en Acadie. Ses textes évolueront entre l'espace du dedans et celui du dehors, entre l'éthéré et le brut, entre les écrans de brume du monde adulte et la limpidité de celui de l'enfance. En effet, chez Harbec, dans la poésie comme dans le roman, l'expérience profondément humaine se révèle dans sa plus parfaite énonciation par la voix de l'enfant. Ces innocentes interventions, tantôt dans la chute d'un poème, tantôt au sein d'une dense séquence narrative, rappelle au lecteur qu'il existe des lieux de parole pure, d'absolu.

Dans l'écriture d'Harbec, il y a la vie et le temps qui s'écoule, il y a les légèretés du quotidien et la lourdeur de la mort. Au cœur de tout cela, il y a l'amour et les parfums d'un jardin. Car Harbec aura finement cultivé l'évocation, les mots et leur puissance. Cette bouleversante sensibilité jumelée à un souffle poétique remarquable lui aura valu plusieurs reconnaissances littéraires, dont deux prix annuels Antonine-Maillet-Acadie-Vie, l'un pour le recueil Va en 2002 et l'autre en 2014 pour L'enroulement des iris. Hélène Harbec a aussi reçu le prestigieux Prix Champlain en 2010 pour Chambre 503. Ce même récit lui a également valu le titre de finaliste au Prix des lecteurs de Radio-Canada et au Prix Émile-Ollivier.

Le jury croit qu'il est grand temps de souligner la très grande qualité de l'œuvre d'Hélène Harbec et son formidable apport à la littérature acadienne. Il y a de ces écrivains qui savent condenser si adroitement l'humanité dans les plus habiles manifestations de littérarité… Hélène Harbec est de ceux-là. Pour ces raisons et bien d'autres encore, Hélène Harbec reçoit ce soir le Prix quinquennal 2018 Antonine-Maillet-Acadie-Vie.

Prix annuel 2018

Sébastien Bérubé
pour son recueil de poésie Là où les chemins de terre finissent
publié aux Éditions Perce-Neige

Sébastien Bérubé - Là ou les chemins de terre finissent
Texte d'appréciation du Jury

Saisissant et lumineux, Là où les chemins de terre finissent de Sébastien Bérubé à la fois convie et défie. Il nous convie à ne plus voir le monde sans le regarder, à ne plus l'entendre sans l'écouter, à ne plus suivre le train-train quotidien sans nous arrêter pour en interroger la nature profonde, puis la célébrer ou la contester au besoin. Et il nous défie de nier avoir déjà omis de faire pareilles haltes ou de démentir leur importance.

Maniant avec brio un style sobre et un rythme entraînant, le poète nous offre ici une œuvre qui préconise de bout en bout le franc parler. De préjugés plus ou moins cachés aux priorités mal placées en passant par l'importune gestion des sensibilités de ceux-là même qui ne se gênent guère pour abuser d'autrui, autant de motifs qu'un sujet poétique lucide place savamment dans notre ligne de mire.

Là où les chemins de terre finissent confirme, à n'en pas douter, l'immense talent d'un artiste acadien émergent habile à faire résonner notre humanité commune.

Prix Volet Jeunesse Richelieu

Alexis Bourque
pour son recueil de textes divers

Alexis Bourque
Texte d'appréciation du Jury

Le lauréat du Prix Volet Jeunesse Richelieu, Alexis Bourque, se démarque par la fraicheur de son style et de ses mondes imaginaires, ainsi que par sa compréhension des ressorts de l'écriture littéraire. Dans le conte « La cloche endjablée » et les monologues « La légende du bateau fantôme », « Le lutin tresseur » et « Mouque », Alexis Bourque propose une exploration de l'oralité et de l'univers des contes et légendes de l'Acadie. Sa maitrise de la forme monologuée au théâtre et de celle du conte l'inscrit déjà, tel qu'il le formule lui-même, dans une filiation littéraire qui doit beaucoup à Antonine Maillet et à son île-aux-Puces au Pays de la Sagouine. Comme son aïeule, il effectue un travail systématique sur l'oralité dans l'écriture qui se dédouble d'une jouabilité certaine pour le comédien qu'il est de ses propres textes.

Avec les textes « Mon aventure au Parc Fundy » et « La piscine mystérieuse », récits d'aventures plus contemporains, Alexis Bourque montre que ce qu'il a appris dans l'atelier du conte mailletien se transfère tout à fait aux environnements plus rapprochés de l'écrivain, que des animaux de la forêt peuvent vaincre les braconniers avec l'aide d'un garçon de douze ans et qu'une nouvelle piscine peut se transformer en océan où ce même garçon, rescapé sur une île déserte, arrive à rentrer chez lui grâce à un chariot de mine!

Le jury tient à féliciter Alexis Bourque pour le lancement prochain de son recueil de texte, publié aux Éditions de la Francophonie, au Salon du livre de Dieppe.


Finalistes 2018

Prix Annuel

Daniel LeBlanc-Poirier
pour son roman Nouveau système
publié chez Hamac

Daniel LeBlanc-Poirier - Nouveau système

Né en 1984 à Campbellton au Nouveau-Brunswick, Daniel Leblanc-Poirier a fait paraître plusieurs livres qui lui ont valu diverses récompenses, dont le Prix Félix-Leclerc de la poésie. Son premier roman, Le cinquième corridor, paru en 2015 chez Perce-Neige a été classé parmi les 10 livres acadiens indispensables de la revue Les Libraires.

Jocelyne Mallet-Parent
pour son roman Basculer dans l'enfer
publié aux Éditions David

Jocelyne Mallet-Parent - Basculer dans l'enfer

Née au Nouveau-Brunswick où elle a menée une brillante carrière en éducation, Jocelyne Mallet-Parent vit aujourd'hui en Gaspésie. Elle a publié six romans dont le premier lui a mérité le Prix France-Acadie 2007, alors que Le silence de la Restigouche a figuré sur la liste des Incontournables de Radio-Canada 2016. Son plus récent roman, Basculer dans l'enfer, a été présenté au Salon du livre de Paris en plus d'être finaliste au Prix du Conseil des Arts et des Lettres du Québec œuvre de l'année en Gaspésie, ainsi qu'au Prix Antonine-Maillet-Acadie Vie 2018.

Prix Volet Jeunesse Richelieu

Gabrielle Breau
pour sa pièce de théâtre De quatre à quatre

Gabrielle Breau - De quatre à quatre
De son imagination à la page, Gabrielle Breau adore donner vie à ses histoires par l'écriture. Avec les années qui passent, la jeune Néo-Brunswickoise, originaire de Memramcook, a maintenant sous sa ceinture une pièce de théâtre et quelques projets littéraires. Maintenant, elle étudie à Sheridan College dans un programme intitulé ‘‘Performing Arts Preparation'' afin de poursuive sa passion pour les arts de la scène.

Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie 2017
Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie 2016
Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie 2015
Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie 2014
Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie 2013
Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie 2012
Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie 2011
Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie 2010
Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie 2009
Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie 2008
Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie 2007
Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie 2006
Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie 2005
Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie 2004
Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie 2003
Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie 2002
Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie 2001
Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie 2000
Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie 1999





|Accueil| |Règlements / Inscription| |Lauréats / Finalistes|
|Assurance-vie Fondation| |Nos partenaires| |Pour nous joindre|